Survie

Guinée-Bissau : Fausses notes

(mis en ligne le 1er mai 2003)

– Kumba Yala a été, début 2000, le premier Président démocratiquement élu de la Guinée-Bissau, après que ce pays ait victorieusement résisté à une agression franco-sénégalaise. Malheureusement, sa dérive autocratique fait peu à peu passer au rouge tous les voyants de l’État de droit. Les arrestations se multiplient tous azimuts, la torture règne à nouveau, les contre-pouvoirs sont persécutés. Une fraude massive est à craindre lors des prochaines législatives anticipées. La démocratie n’est jamais acquise…

Cet article a été publié dans Billets d’Afrique 114 - Mai 2003
Les articles du mensuel sont mis en ligne avec du délai. Pour recevoir l'intégralité des articles publiés chaque mois, abonnez-vous
Pour aller plus loin
a lire aussi