Survie

Sarkozy-Juppé : nouvelles du front

(mis en ligne le 1er mai 2003)

Dans le camouflage ou la révélation des activités de la République souterraine, les Renseignements généraux (RG) jouent un rôle-clef. Yves Bertrand, leur indéboulonnable directeur depuis 1992, le sait mieux que quiconque. Il a apporté un concours apprécié à la victoire de Jacques Chirac en 2002.

Son ministre, Nicolas Sarkozy, cherchait depuis lors à “remercier” Bertrand - en le remplaçant par le directeur-adjoint, le Pasquaïen Bernard Squarcini (Le Monde, 09/04). Impensable pour les Juppéistes ! Le bail de Bertrand sera donc prolongé jusqu’en janvier 2004.

Cet article a été publié dans Billets d’Afrique 114 - Mai 2003
Les articles du mensuel sont mis en ligne avec du délai. Pour recevoir l'intégralité des articles publiés chaque mois, abonnez-vous
a lire aussi