Survie

Fausses notes - Sénégal

(mis en ligne le 1er juin 2003)

Au Sénégal, le pouvoir d’Abdoulaye Wade n’est pas sans susciter beaucoup d’inquiétudes, tant politiques qu’économiques. Mais son soutien remarqué à Washington dans la guerre contre l’Irak a reçu prompte récompense. Le FMI et la Banque mondiale ont ouvert les vannes, sur instructions de George Bush : « ne pas se montrer trop exigeant avec le Sénégal ». Alors que la discussion avec ces deux institutions était bloquée depuis des mois sur toute une série de dossiers, tout a été réglé en une demi-heure le 29 avril, à New York : la délégation sénégalaise a engrangé un milliard de dollars (Le Quotidien, Dakar, 12/05). Faut-il encore d’autres preuves du caractère politique de ces institutions ?

Cet article a été publié dans Billets d’Afrique 115 - Juin 2003
Les articles du mensuel sont mis en ligne avec du délai. Pour recevoir l'intégralité des articles publiés chaque mois, abonnez-vous
a lire aussi