Survie

Paix armée en Côte d’Ivoire

(mis en ligne le 1er juin 2003)

Si les moyens semblent être pris pour pacifier l’Ouest ivoirien et si le gouvernement d’union nationale continue son installation, le président Gbagbo n’abandonne pas ses rêves de revanche. Il fait dire par son épouse que les accords de Marcoussis, qui fondent le nouveau cours politique, sont « honteux , et déclare à ses militants qu’il s’agit de « commodités ». – lieux d’aisances. Des chiottes, dirait Poutine. Cette guerre des mots ne serait pas si grave si en même temps le camp présidentiel ne multipliait les achats d’armes : hélicoptères de combat, avions d’attaque au sol, chars... Veut-il relancer la guerre civile ?

Cet article a été publié dans Billets d’Afrique 115 - Juin 2003
Les articles du mensuel sont mis en ligne avec du délai. Pour recevoir l'intégralité des articles publiés chaque mois, abonnez-vous
a lire aussi