Survie

À FLEUR DE PRESSE : Juillet Août 2003 : Françafrique : Elf

(mis en ligne le 1er juillet 2003)

Libération, Elf, partie civile, réclame dommages et intérêts à Elf, 03/06 (Renaud LECADRE) :
« Me Rosenfeld [avocat d’Elf] s’est lancé dans une glorieuse allégorie des mœurs tribales où le chef doit assurer la pitance de ses sujets, ce qui nécessite forcément quelques moyens financiers. Elf, sous le terme pudique de “fonds de souveraineté”, en assume la logistique depuis la décolonisation : sur chaque baril vendu, quelques centimes sont détournés sur les comptes en Suisse ouverts aux noms de potentats africains. Un pillage organisé des ressources naturelles, qui vaut son pesant de dizaines de millions de dollars. Les potentats en question ont parfois le bon goût d’en rétrocéder une partie, plus sûrement, selon la rumeur décidément tenace, aux politiques français qu’aux citoyens africains. Me Rosenfeld n’y voit pas malice : “Il faut voir que ces États qui n’existaient pas il y a quarante ans n’ont pas la colonne vertébrale aussi calcinée qu’un vieux pays comme la France.” »

Cet article a été publié dans Billets d’Afrique 116 - Juillet Août 2003
Les articles du mensuel sont mis en ligne avec du retard. Pour recevoir l'intégralité des articles publiés chaque mois, abonnez-vous
a lire aussi