Survie

Côte d’Ivoire : Gbagbo armé jusqu’aux dents

(mis en ligne le 1er juillet 2003)

Tandis que se dissipe la nuisance libérienne dans l’Ouest de la Côte d’Ivoire et qu’une partie des Ivoiriens, militaires inclus, opère une réconciliation pragmatique, à petits pas, le président Gbagbo continue de rêver de revanche. Il s’endette et s’arme à tout va, par des voies obscures : la peu recommandable CIBC, question finances (voir ci-après) ; et, question armes, une vieille connaissance françafricaine, l’ex-gendarme de l’Élysée Robert Montoya.

Cet homme de services (avec un petit ou un grand S ?) fait dans la “sécurité”. Il est chez lui à Lomé, près d’Eyadéma, où est basée sa société SAS Togo. Il a été le premier, depuis octobre 2002, à faire le pont entre le régime Gbagbo et les vendeurs d’armes est-européens - pour des hélicoptères de combat, des mortiers, des mitrailleuses, des kalachnikov, des obus, des roquettes, etc.

Montoya dispose à cet effet d’une société de transport, Darkwood Ltd, basée à Gibraltar (encore un paradis fiscal !). Il travaille avec un colonel à la retraite, Daniel Taburiaux, et une petite compagnie aérienne togolaise, Transtel, dirigée par le Belge Jean-Pierre Moraux, un ancien du Zaïre (JA/L’Intelligent, 08/06). Ces pedigrees, plus l’implantation togolaise, impliquent très probablement un feu vert à Paris. Les pro-Gbagbo n’y seraient donc pas si démunis de soutiens ?

Abidjan se gave aussi d’armes est-européennes par une filière israélienne. L’intermédiaire est cette fois l’ancien conseiller à la sécurité de Mobutu, Honoré Gbanda, passé chez Gbagbo (La Lettre du Continent, 12/06). Encore une référence !

Question propagande, le Président ivoirien ne manque pas une occasion de faire dire par un proche tout le mal qu’il pense des accords de Marcoussis. Le plus incendiaire de ses fans, Charles Blé-Goudé, devait être reçu mi-juin à Washington par le sous-secrétaire d’État aux Affaires africaines, Walter Kansteiner. Un voyage organisé par un réseau de pasteurs américains lié à Simone Gbagbo (JA/L’Intelligent, 01/06). Les États-Unis se ménagent une capacité de nuisance anti-française en Côte d’Ivoire !

Cet article a été publié dans Billets d’Afrique 116 - Juillet Août 2003
Les articles du mensuel sont mis en ligne avec du délai. Pour recevoir l'intégralité des articles publiés chaque mois, abonnez-vous
a lire aussi