Survie

Fausse note : prêt gagé de la Deutsche Bank

(mis en ligne le 1er janvier 2004) - Survie

Pourquoi la Deutsche Bank éprouve-t-elle le besoin de fourguer à un État richissime en or noir, la Guinée équatoriale, un prêt de 400 millions de dollars gagé sur le pétrole futur (LdC, 04/12/2003) ? Le pétrole présent ne suffirait pas ? L’on sait plutôt que ces préfinancements sont l’occasion de commissions et détournements gigantesques. Et l’on ne s’étonne pas de retrouver, “syndiqués” derrière la DB les banques françaises Société Générale et Natexis, goulues de ce genre d’aubaines.

Cet article a été publié dans Billets d’Afrique 121 - Janvier 2004
Les articles du mensuel sont mis en ligne avec du délai. Pour recevoir l'intégralité des articles publiés chaque mois, abonnez-vous
a lire aussi