Survie

Ils ont dit : Ménage à la Grande Loge Nationale Française

(mis en ligne le 1er janvier 2004) - Odile Tobner

GLNF "Depuis deux ans, nous avons fait le ménage. Et nous continuons. Nous avons coupé les branches mortes ; notre obédience a encore procédé à trente-sept radiations cette année." Jean-Charles F., élu premier Grand Maître de la GLNF à la fin 2001, cité par Le Monde du 09/12/2003.

Le zèle ménager du Grand Maître n’est pas allé jusqu’à couper les branches Bongo et Sassou, dont la présence rehaussait au contraire les fastes du convent. Comme dit l’autre : on ne scie pas la branche...

Odile TOBNER

Cet article a été publié dans Billets d’Afrique 121 - Janvier 2004
Les articles du mensuel sont mis en ligne avec du délai. Pour recevoir l'intégralité des articles publiés chaque mois, abonnez-vous
a lire aussi