Survie

France : Attachés à l’Europe

(mis en ligne le 1er juillet 2004) - Pierre Caminade

Les souverainistes Jean-Charles Marchiani et Charles Pasqua devaient être les Français qui se languissaient le moins des élections européennes... qui leur ont fait perdre leur immunité. Peu avant, Le Canard enchaîné avait révélé quelques données financières sur les comptes suisses de Marchiani, fournies par la justice helvétique. " Les magistrats suisses [...] observent ainsi que "le compte n°1 [l’un ce ceux de J.C. Marchiani] a reçu des fonds importants, de l’ordre de 21 000 000 Frs". Suit une longue litanie de versements effectués entre 1993 et 1999. Il y en a pour près de 6 millions d’euros [...]. " [1] À trop vouloir servir la France en Afrique, on remplit tout un programme... juridique.

Étant soupçonné d’avoir fraudé pendant qu’il était ministre, Pasqua a plus de chance : il a obtenu d’être jugé par la Cour de justice de la République (CJR), une instance largement politique qui saura avoir le réflexe corporatiste. Au programme : casino d’Annemasse, déménagement de la société Alstom, et Sofremi (l’officine de vente d’armes du ministère de l’Intérieur), des dossiers qui peuvent mener jusqu’aux réseaux des PMU gabono-camerounais, à l’Angolagate, etc.

Pierre Caminade

[1La justice suisse livre Marchiani au "Canard", 02/06/2004.

Cet article a été publié dans Billets d’Afrique 127 - Juillet Août 2004
Les articles du mensuel sont mis en ligne avec du délai. Pour recevoir l'intégralité des articles publiés chaque mois, abonnez-vous
a lire aussi