Survie

A FLEUR DE PRESSE : Doctrines de guerre

(mis en ligne le 1er novembre 2004)

Libération, Le premier lieu où l’on cause Défense nationale, 04/10/2004 (Jean-Dominique MERCHET) : " C’est un haut lieu [...] où se forme le consensus national sur les questions de Défense. L’Institut des hautes études de Défense nationale (IHEDN) [... connaît un] succès [...] croissant. "En trois ans, le nombre de candidatures a triplé", se réjouit son directeur, le général Xavier de Zuchowitz. [... Pourtant] les places sont chères. Dans tous les sens du terme. Cinq candidats civils par place disponible, et "sans doute la formation la plus coûteuse de la République, entre 30 000 et 50 0000 euros par auditeur", estime son adjoint. [...] Les civils, qui représentent les deux tiers de l’effectif, sont issus de la haute administration, des entreprises et des "relais d’opinion", une catégorie qui englobe les parlementaires, les responsables d’ONG, les universitaires, les religieux et les journalistes. "

De quel " consensus " s’agit-il, sur la doctrine militaro-africaniste en particulier ? Une nouvelle version de l’alliance du sabre et du goupillon ? Une fusion militaro-humanitaire ? Une instrumentalisation des médias ?

Cet article a été publié dans Billets d’Afrique 130 - Novembre 2004
Les articles du mensuel sont mis en ligne avec du délai. Pour recevoir l'intégralité des articles publiés chaque mois, abonnez-vous
Pour aller plus loin
a lire aussi