Survie

France : SALVES : Légiste aveuglée

(mis en ligne le 1er novembre 2004)

" Médecin légiste à Toulouse, Danièle Alengrin a officié dans bon nombre d’affaires sensibles : la mort de Bernard Borrel, ce juge français retrouvé mort à Djibouti, en 1995, ou encore le dossier Alègre, et les cadavres découverts dans le sillage du tueur en série. " Beaucoup est dit dans cette phrase inaugurale d’un article du Monde (03/10/2004), où le propos du journaliste, Gérard Daviet, tranche avec les circonlocutions habituelles.

Qu’il s’agisse du juge Borrel ou de plusieurs victimes présumées de Patrice Alègre (Édith Schleichardt et Hadja Benyoucef), le médecin légiste a " vu " des suicides totalement improbables voire physiquement impossibles. La répétition dépasse le stade de l’incompétence. Et il est difficile de croire qu’aient été confiés par hasard tant de dossiers " sensibles " à un expert aussi aveugle (" Si on ne veut pas regarder quelque chose, on ne voit pas ", conclut un collègue réputé).

Cela renvoie du coup à la partie connivente de la justice française, illustrée à Nice par le juge Renard (voir Bon point). L’affaire Borrel devait être quadruplement " sensible " : on a voulu achever de la suicider par une autre légiste aveuglée, Dominique Lecomte  [1], et par deux juges au regard distrait, Marie-Paule Moracchini et Roger Leloire.

C’était sans compter avec l’obstination de la veuve, la juge Élisabeth Borrel, et de ses avocats. Grâce aux expertises de légistes intègres, une juge d’instruction déterminée, Sophie Clément, est en train de relancer l’affaire d’État. Elle accuse sans fioritures le dictateur djiboutien Ismaël Omar Guelleh - ce qui rejaillira sans doute sur ses protecteurs français.

François-Xavier Verschave

[1Survie a demandé sa démission pour forfaiture dans un communiqué du 29/10/2003, reproduit in Billets n° 120.

Cet article a été publié dans Billets d’Afrique 130 - Novembre 2004
Les articles du mensuel sont mis en ligne avec du délai. Pour recevoir l'intégralité des articles publiés chaque mois, abonnez-vous
a lire aussi