Survie

ILS ONT DIT... : pasqua

(mis en ligne le 1er novembre 2004)

"L’acharnement de certains médias [autour de l’élection de Charles Pasqua au Sénat est] très choquant. Charles Pasqua a eu une vie au service de la République et de son département qui mérite la confiance qui lui est faite aujourd’hui. [...] Les électeurs ont toujours raison. "

François FILLON, ministre de l’Éducation nationale, le 28/09/2004, cité par nouvelobs.com

Le ministre Fillon veut-il enseigner aux enfants les vertus de la Françafrique et les comportements de la République souterraine ? Quant aux électeurs, il leur arrive de se voiler les yeux, d’être achetés ou arnaqués. En l’occurrence, Jacques Chirac a convaincu suffisamment de grands électeurs des Hauts-de-Seine d’échanger le silence pasquaïen sur les affaires les plus sordides du néogaullisme contre une douillette immunité au Sénat. Devant le risque de la vérité, la devise de l’UMP est à peu près : " Courage, Fillon ! ".

François-Xavier Verschave

Cet article a été publié dans Billets d’Afrique 130 - Novembre 2004
Les articles du mensuel sont mis en ligne avec du délai. Pour recevoir l'intégralité des articles publiés chaque mois, abonnez-vous
a lire aussi