Survie

Chirac : ILS ONT DIT... Démocratie

(mis en ligne le 1er décembre 2004) - Odile Tobner

« Je n’aurais jamais pu suivre un homme politique ancré à gauche ou ancré à droite. C’est pour cela que je suis derrière Chirac. Il est tout à la fois hussard bonapartiste, bon rad-soc et vrai tiers-mondiste. » (Denis TILLINAC, cité par Le Parisien du 14/11/2004).

Que Chirac soit bonapartiste ou rad-soc, je laisse aux connaisseurs à en juger, mais alors tiers-mondiste, c’est de la diffamation, ou de la présomption, toute pure. Le féal Denis Tillinac doit confondre avec « tiers-mondain », épithète inventée par Le Canard enchaîné à propos d’Hervé Bourges, et qui qualifie parfaitement les relations africaines de Chirac : rien que la crème de la corruption de haut-vol, engrangeant les milliards prélevés sur les ressources africaines, qui fuient l’Afrique pour les beaux quartiers et les grands coffres en Europe. À moins que Chirac ne soit tiers-mondiste comme d’autres sont gaullistes, pour perpétuer le tiers-monde.

Odile Tobner

Cet article a été publié dans Billets d’Afrique 131 - Décembre 2004
Les articles du mensuel sont mis en ligne avec du délai. Pour recevoir l'intégralité des articles publiés chaque mois, abonnez-vous
a lire aussi