Survie

Togo : Vers un crash pour Eyadéma ?

(mis en ligne le 1er mars 2005)

Face à Olusegun Obasanjo, président du Nigeria et de l’Union africaine, Baby Eyadema a commis une erreur décisive. Le 11 février, il a refusé l’atterrissage de son avion à Lomé et voulu imposer comme lieu de rencontre Kara, le fief du clan à 400 km au nord de la capitale. Selon la porte parole de M. Obasanjo, Remi Oyo : « Il était entendu que les chefs d’État se rendraient à Lomé [...] Lomé est la capitale et c’est là que se trouvent les protagonistes de la crise » (citée par AFP Nigeria, 11/02/2005). La montée de tension entre les deux pays ne place pas la junte togolaise en position de force...

Pierre Caminade

Cet article a été publié dans Billets d’Afrique 134 - Mars 2005
Les articles du mensuel sont mis en ligne avec du délai. Pour recevoir l'intégralité des articles publiés chaque mois, abonnez-vous
Pour aller plus loin
a lire aussi