Survie

Norvège : A fleur de presse - Octobre 2005 - Éthique

(mis en ligne le 1er octobre 2005)

AFP, Industrie de guerre, pétrole et éthique : la Norvège montre l’exemple, 02/09 : « Le gouvernement norvégien a annoncé vendredi avoir, pour des motifs d’éthique, retiré ses fonds de huit groupes d’armement, dont le français Thales et l’européen EADS, accusés de contribuer à la fabrication d’armes particulièrement meurtrières. [...] Le gouvernement avait précisé à cette occasion avoir demandé au Conseil sur l’éthique de se prononcer sur la pertinence d’être présent au capital de Total "au regard des activités de la compagnie en Birmanie" dirigée par une junte militaire. Le ministère de l’Économie et des Finances a dit [...] ne pas avoir encore statué sur le cas du groupe pétrolier français, dans lequel le "fonds pétrolier" détenait 0,679 % au 31 décembre 2004. » [Cette initiative du gouvernement norvégien montre l’exemple à suivre. Même si le boycott reste symbolique, ce symbole équivaut à une condamnation. On pourra comparer avec certaines pratiques françaises décrites in Billets n°134, Éthique en toc et Comment Nicole nota bien Total. En France l’État est prépondérant dans Thalès, EADS, Total.

Odile Tobner

Cet article a été publié dans Billets d’Afrique 140 - Octobre 2005
Les articles du mensuel sont mis en ligne avec du délai. Pour recevoir l'intégralité des articles publiés chaque mois, abonnez-vous
Pour aller plus loin
a lire aussi