Survie

Sommet Bamako, déc. 2005 - 5 : Rencontre citoyenne en contre-point du prochain Sommet « Afrique-France » (Bamako, 30 nov -1er dec 2005)

(mis en ligne le 1er novembre 2005) - Survie

Appel à soutien

Le 23ème sommet des chefs d’État franco-africains aura lieu les 3 et 4 décembre prochains à Bamako. Le Président français, comme il est de coutume, y rencontrera l’ensemble de ses homologues africains pour s’assurer du maintien de leur coopération, tandis que certains chefs d’État contestés ou en perte de vitesse chercheront à (re)gagner les faveurs de la diplomatie française. Diplomatique, économique, géostratégique, telle est en effet l’essence de ces rendez-vous biennaux, de plus en plus critiqués par la presse et les organisations de la société civile africaine. Convaincues que les relations franco-africaines constituent un sujet qui ne saurait se limiter à un rendez-vous diplomatique, des organisations françaises et africaines se sont attachées, depuis 1994, à organiser des rencontres citoyennes en marge des sommets franco-africains organisés sur le sol français. Ces rendez-vous, ouverts à toutes les composantes de la société civile (ONG, journalistes, mouvements civiques, artistes...), ont donné l’occasion de formuler des revendications sur les questions de droits humains, de dette, de coopération militaire, de commerce mondial, de migrations, etc. Cette année, l’initiative citoyenne est portée par une coalition d’organisations africaines, sous l’impulsion de la CAD Mali, par ailleurs organisatrice du « Forum des Peuples » (de Siby, Kita, Fana) et partie prenante du prochain Forum Social Mondial de Bamako. Avec ses faibles moyens, cette coalition est en train de mettre en place un colloque de deux jours (les 30 novembre et 1er décembre), ouvert aux organisations françaises et africaines qui souhaiteraient y participer. Il se déroulera dans les locaux du Mémorial Modibo Keïta de Bamako. En France, un comité de suivi composé de Agir Ici, Survie, le Secours Catholique, Attac (groupe Afrique), Cedetim, Ipam, Terre des Hommes, (liste provisoire) s’est constitué pour appuyer l’initiative. Les principaux thèmes de débats abordés sont : les dictatures, le pillage des ressources, l’impunité, les accords de coopération militaire et les ventes d’armes, les migrations, la dette, le commerce. Ils donneront lieu à des démarches effectuées auprès des délégations officielles. Pour pouvoir être mené à bien, ce projet nécessite un fort investissement des organisations de la société civile françaises et africaines, acteurs nécessaires d’un débat sur la refonte des relations franco-africaines qui paraît plus souhaitable que jamais.

[Nom de la personne ou de l’organisation :] ............................................. soutient la tenue de la rencontre citoyenne organisée en contre-point du sommet France-Afrique de Bamako :  En signant l’appel [signature :]  En envoyant un représentant sur place  En faisant un don de ...... euros qui aidera à financer le déplacement de représentants d’organisations africaines [chèque bancaire ou postal à adresser à SURVIE 210 rue Saint-Martin, F75003-Paris, en précisant « soutien à la rencontre citoyenne de Bamako »] Coordonnées :

Contact : Survie, Fabrice Tarrit fabrice.tarrit@survie-france.org tél : 01 44 61 03 25

Cet article a été publié dans Billets d’Afrique 141 - Novembre 2005
Les articles du mensuel sont mis en ligne avec du délai. Pour recevoir l'intégralité des articles publiés chaque mois, abonnez-vous
Pour aller plus loin
a lire aussi