Survie

Gabon : A FLEUR DE PRESSE - Françafrique

(mis en ligne le 1er novembre 2006) - Odile Tobner

AFP Libreville, Protection de l’environnement : volée de bois vert contre le Gabon, 16/10 (Philippe ALFROY) :

" Alors que depuis quelques semaines le débat fait rage entre les partisans du développement du pays et ceux de la conservation de son patrimoine naturel, le gouvernement gabonais a clairement affiché sa priorité dans un communiqué publié à l’issue du conseil des ministres de jeudi. La loi "autorise et stipule que, si une richesse minière ou pétrolière est découverte dans une aire protégée, elle peut et doit être exploitée afin de favoriser l’essor économique et social du pays", a-t-il déclaré. Avant d’inviter les sociétés pétrolières ou minières présentes sur son territoire à y "poursuivre sereinement leur travail". "

Si l’exploitation des richesses du Gabon, depuis des décennies, avaient abouti à un quelconque développement, cela se saurait. Le scandale est justement qu’aucun "essor économique et social" n’a caractérisé le Gabon de Bongo depuis qu’il existe. La seule chose qui s’est développée c’est la fortune de Bongo et de sa famille. On s’étonne donc de voir l’AFP tomber dans un panneau aussi grossier et présenter comme "partisans du développement" ceux qui ont fait que le Gabon s’est développé mille fois moins qu’il ne l’aurait pu et dû.

Odile Tobner

Cet article a été publié dans Billets d’Afrique 152 - Novembre 2006
Les articles du mensuel sont mis en ligne avec du délai. Pour recevoir l'intégralité des articles publiés chaque mois, abonnez-vous
Pour aller plus loin
a lire aussi