Survie

Nouvelle Calédonie : Bon point

(mis en ligne le 1er janvier 2007) - Survie

– Le processus de consultation en Nouvelle-Calédonie par « vote bloqué » (c’est-à-dire restreint aux personnes présentes depuis 1988) a finalement été adopté, malgré la ferme opposition des sarkozistes. L’opposition a voté pour, avec la fraction de l’UMP qui a suivi Jacques Chirac. Celui-ci revient de loin. Comme nous le développions dans Billets n°117 (Les Kanaks, ces Français “racistes”), en 2003, le Président français ne comptait pas respecter les accords de Nouméa sur ce point, trouvant alors « proprement scandaleuse cette idée de faire cocher une origine ethnique dans un document officiel », alors que la CNIL et le Conseil d’État venaient de valider cette démarche.

Soutenez l'action en justice contre Total !
Cet article a été publié dans Billets d’Afrique 154 - Janvier 2007
Les articles du mensuel sont mis en ligne avec du délai. Pour recevoir l'intégralité des articles publiés chaque mois, abonnez-vous
a lire aussi