Survie

Nouvelle Calédonie : Bon point

(mis en ligne le 1er janvier 2007) - Survie

– Le processus de consultation en Nouvelle-Calédonie par « vote bloqué » (c’est-à-dire restreint aux personnes présentes depuis 1988) a finalement été adopté, malgré la ferme opposition des sarkozistes. L’opposition a voté pour, avec la fraction de l’UMP qui a suivi Jacques Chirac. Celui-ci revient de loin. Comme nous le développions dans Billets n°117 (Les Kanaks, ces Français “racistes”), en 2003, le Président français ne comptait pas respecter les accords de Nouméa sur ce point, trouvant alors « proprement scandaleuse cette idée de faire cocher une origine ethnique dans un document officiel », alors que la CNIL et le Conseil d’État venaient de valider cette démarche.

Cet article a été publié dans Billets d’Afrique 154 - Janvier 2007
Les articles du mensuel sont mis en ligne avec du délai. Pour recevoir l'intégralité des articles publiés chaque mois, abonnez-vous
a lire aussi