Survie

À lire, à voir

Voir : Lumières noires

(mis en ligne le 1er mai 2007) - Raphaël de Benito

Bob Swaim,
Film documentaire, 52 min,
Production Entractes, 2006.

En septembre 1956, à Paris, le créateur et rédacteur en chef de "Présence Africaine", Alioune Diop, parvenait à organiser, à la Sorbonne, le 1er Congrès des écrivains et artistes noirs. Parmi les 27 intervenants, la fine fleur intellectuelle noire des États-Unis, de l’Afrique noire et des Caraïbes : Amadou Hampaté Bâ, Léopold Sedar Senghor et Cheikh Anta Diop, Aimé Césaire et Frantz Fanon, le jamaïcain Marcus James, l’afro-américain Richard Wright, l’haïtien Jean Price Mars, René Depestre, Edouard Glissant, James Baldwin, Claude Lévi-Strauss. C’est Picasso qui signa l’affiche de la manifestation.

Lumières noires raconte comment et pourquoi les autorités françaises, américaines et soviétiques de l’époque ont tout fait pour perturber ce congrès, en dénigrer les conclusions et en étouffer la portée. Par son importance, un tel événement a laissé des images, des documents, des interviews même si l’Histoire les a consciencieusement dissimulés. Les derniers participants encore en vie apportent leurs témoignages et se souviennent d’un congrès fondateur, qui sera suivi, à la veille des indépendances, en 1959, de celui de Rome. Superbe.

Lumières Noires sera programmé, le 10 mai, sur France 2.

Raphaël de Benito

Cet article a été publié dans Billets d’Afrique 158 - Mai 2007
Les articles du mensuel sont mis en ligne avec du délai. Pour recevoir l'intégralité des articles publiés chaque mois, abonnez-vous
a lire aussi