Survie

A fleur de presse

Congo Brazza. A fleur de presse. Un prêt mondial pour gérer les surplus budgétaires

(mis en ligne le 1er juin 2007) - Victor Sègre

Un prêt de 15 millions de dollars a été accordé par la Banque mondiale à la République du Congo pour renforcer les capacités de transparence du pays. (Xinhuanet, le 11 ami)
« Le conseil d’administration de la Banque mondiale a accordé récemment un prêt de 15 millions de dollars à la République du Congo pour la mise en oeuvre de son projet de renforcement des capacités de transparence et de gouvernance, selon un communiqué de la représentation de la Banque mondiale au Congo, dont une copie est parvenue jeudi à l’agence Xinhua. (…) "Le projet devra permettre aux experts de la Banque mondiale d’aider le Congo à mettre en application les réformes nécessaires qui lui permettront de mieux gérer le surplus budgétaire obtenu grâce au prix élevé du baril de pétrole", précise le communiqué. »

Annoncé en mai, ce prêt n’est donc pas un poisson d’avril…

Mais fournir 15 millions à Sassou Nguesso pour « mieux gérer le surplus budgétaire » du pétrole a tout de même toutes les apparences d’une mauvaise plaisanterie, surtout au moment où se reconstituent les filières d’évasion fiscale qui avaient été mises à jour par la justice anglaise.

Victor Sègre

Cet article a été publié dans Billets d’Afrique 159 - Juin 2007
Les articles du mensuel sont mis en ligne avec du délai. Pour recevoir l'intégralité des articles publiés chaque mois, abonnez-vous
a lire aussi