Survie

Un drôle de militant

(mis en ligne le 1er septembre 2007) - Raphaël de Benito

Le diable est dans les « détails ». Après avoir tenté de placer sa visite au Gabon sous le signe de la préservation de la forêt africaine, enjeu "essentiel" pour l’équilibre écologique du monde, Nicolas Sarkozy s’est rendu dans la forêt protégée de la Mondah qui sert, accessoirement, de site d’entraînement commando pour les armées gabonaises et françaises. Il y a rencontré des ONG environnementalistes. Détail : il était accompagné par un « militant » fort prolixe : Francis Rougier, président du directoire du groupe Rougier et leader du bois françafricain qui saccage sans états d’âme les forêts primaires du continent depuis 1930 ! Est-ce lui qui a soufflé à Nicolas Sarkozy cette phrase : "La matière première à mes yeux la plus importante pour l’Afrique, c’est la forêt ". Seulement pour l’Afrique ?

RDB

Cet article a été publié dans Billets d’Afrique 161 - Septembre 2007
Les articles du mensuel sont mis en ligne avec du délai. Pour recevoir l'intégralité des articles publiés chaque mois, abonnez-vous
a lire aussi