Survie

Biens mal acquis des dictateurs

(mis en ligne le 1er janvier 2008) - Billets d’Afrique et d’ailleurs...

Selon un récent rapport de la Banque mondiale, la corruption, les activités criminelles et les fraudes fiscales font perdre chaque année aux pays africains 25 % de leur PIB, soit de 100 à 200 milliards de dollars. Ces pratiques, qui s’accompagnent de la prédation des richesses naturelles et du détournement de fonds publics, constituent les principaux obstacles au développement des pays du Sud. En portant plainte, en mars 2007 pour « recel de détournement d’argent public » contre plusieurs chefs d’Etats africains, les associations Survie, Sherpa et la Fédération des Congolais de la Diaspora ont mis le doigt sur un scandale qui n’a que trop duré.

Pour soutenir les travaux pour la restitution des biens mal acquis, soutenez la pétition “Biens mal acquis des dictateurs, Restitution aux populations spoliées !

Signez la pétition en ligne sur http://biensmalacquis.wb.st

Cet article a été publié dans Billets d’Afrique 165 - Janvier 2008
Les articles du mensuel sont mis en ligne avec du délai. Pour recevoir l'intégralité des articles publiés chaque mois, abonnez-vous
a lire aussi