Survie

L’aide au développement… des paradis fiscaux !

(mis en ligne le 1er juillet 2008) - Raphaël de Benito

A travers le Fonds européen de développement (FED), l’Union européenne octroie, chaque année, une aide à 77 pays dits "ACP" (Afrique, Caraïbes, Pacifique). C’est aussi dans ce cadre que les îles Turks et Caicos, les îles Vierges et les îles Cayman reçoivent des financements de la Fed. La Barbade et les Bahamas font également partie des Etats bénéficiaires. Pour ce qui est des montants en jeu, les îles Cayman reçoivent, par exemple, une enveloppe de sept millions d’euros. Chacun sait que les paradis fiscaux permettent chaque année de soustraire à la collectivité publique des sommes colossales. Quelle peut être donc la justification d’une telle aide ? L’entretien de la salle des coffres ou le prix du secret bancaire ?

RDB

Cet article a été publié dans Billets d’Afrique 171 - Juillet-Août 2008
Les articles du mensuel sont mis en ligne avec du délai. Pour recevoir l'intégralité des articles publiés chaque mois, abonnez-vous
a lire aussi