Survie

Tête-à-tête nocif

(mis en ligne le 1er juillet 2008) - Raphaël de Benito

Alain Joyandet a annoncé, le 19 juin, que l’Agence française de développement (AFD) disposerait d’un milliard d’euros supplémentaires par an « permettant de réorienter complètement l’intervention financière de la France ». La coopération française ressort ses vieilles recettes puisque ce milliard va être consacré exclusivement à l’aide bilatérale, tête-à-tête d’une diplomatie d’influence aux effets catastrophiques depuis 50 ans. On s’affranchit aussi de ses petits camarades européens.

RDB

Cet article a été publié dans Billets d’Afrique 171 - Juillet-Août 2008
Les articles du mensuel sont mis en ligne avec du délai. Pour recevoir l'intégralité des articles publiés chaque mois, abonnez-vous
a lire aussi