Survie

Angolagate bis

(mis en ligne le 1er septembre 2008) - Raphaël de Benito

Le 23 juillet, la Chancellerie confirmaient une information de Libération : l’ancien juge d’instruction et ex-député UMP Georges Fenech, dont l’élection a été annulée par le Conseil constitutionnel, allait réintégrer la magistrature à quelques mois du procès de l’Angolagate où il est un des prévenus. "Il ne sera pas affecté en juridiction et sera mis à la disposition des services du Premier ministre" qui lui a confié une mission d’évaluation des "dispositifs judiciaires de lutte contre les dérives sectaires", a précisé le ministère. L’amitié, ça s’entretient !

Cet article a été publié dans Billets d’Afrique 172 - Septembre 2008
Les articles du mensuel sont mis en ligne avec du délai. Pour recevoir l'intégralité des articles publiés chaque mois, abonnez-vous
a lire aussi