Survie

« Suicidé »

(mis en ligne le 1er septembre 2008) - Raphaël de Benito

Le Togo vient de perdre un opposant de premier plan sans que cela émeuve grand monde en France. Historien, politologue et président du Mouvement pour le Développement National (MODENA), Atsutsè Kokouvi Agbobli dit AKA a été retrouvé mort sur une plage. Très tôt, le gouvernement a trouvé la cause du décès : suicide par noyade avant finalement d’opter pour une intoxication médicamenteuse. Le corps portait des lésions au cou et sur les parties génitales ce que l’autopsie bidonnée n’avait pas remarqué. Des éléments confortant donc la thèse de l’assassinat. Une ligne de plus à ajouter dans la longue liste des crimes du clan Eyadema.

Cet article a été publié dans Billets d’Afrique 172 - Septembre 2008
Les articles du mensuel sont mis en ligne avec du délai. Pour recevoir l'intégralité des articles publiés chaque mois, abonnez-vous
Pour aller plus loin
a lire aussi