Survie

Des armes pour les droits de l’homme !

(mis en ligne le 1er novembre 2008)

C’est le 22 octobre que le neuvième rapport au Parlement sur les exportations d’armement de la France en 2007 a été publié. Pour Patrice Bouveret, président de l’Observatoire des armements, ce rapport dénote un net recul en matière de transparence et d’information sur les ventes d’armes françaises. Le contenu du rapport est largement plus consacré à justifier le plan de relance des exportations qu’à fournir des éléments permettant aux parlementaires de mesurer l’opportunité des exportations d’armes. On y apprend quand même, que les exportations françaises vers l’Afrique ont plus que doublé en un an, passant de 16 millions d’euros à 38 millions d’euros. Ainsi, les exportations vers le Tchad sont passées de 100 000 euros en 2006 à 5,4 millions d´euros l´année suivante. Pour ceux qui s’inquièteraient de la livraison d’armes à un régime qui enrôle des enfants dans son armée, pourchasse son opposition et au besoin la fait disparaître, il y a les paroles rassurantes du porte-parole du ministère des Affaires étrangères, Frédéric Desagneaux, pour qui une relance des exportations d´armes ne se fait jamais aux dépens d´une politique de défense des Droits de l´homme. Et rappelle que le gouvernement autorise uniquement les « ventes d´armes aux pays qui ne les retourneraient pas contre leur population ». On est prié de le croire !
En attendant, la France vient de vendre au Cameroun (lire page 12) des hélico antiémeutes mais elle ferme les yeux sur les mitrailleuses qu’on met dessus.

Cet article a été publié dans Billets d’Afrique 174 - Novembre 2008
Les articles du mensuel sont mis en ligne avec du délai. Pour recevoir l'intégralité des articles publiés chaque mois, abonnez-vous
a lire aussi