Survie

Le long fleuve tranquille de la justice

(mis en ligne le 1er mars 2009)

Alors que les procédures confiées à la France par le Tribunal pénal international pour le Rwanda (TPIR) ne semblent guère avancer, son procureur en chef, Hassan Bubacar Jallow s’est publiquement interrogé, le 26 février, sur l´avancement de ces dossiers confiés à la justice française il y a plus d’un an.
Deux affaires sont concernées : celles de l´ex-préfet de Gikongoro, Laurent Bucyibaruta et de l´abbé Wenceslas Munyeshyaka, tous deux vivant en France et poursuivis pour des faits de génocide. En février 2008 déjà, Survie, la FIDH, la Ligue des Droits de l´homme et du citoyen et le Collectif des parties civiles pour le Rwanda (CPCR) avaient demandé l´accélération des poursuites contre les deux Rwandais

Cet article a été publié dans Billets d’Afrique 178 - Mars 2009
Les articles du mensuel sont mis en ligne avec du délai. Pour recevoir l'intégralité des articles publiés chaque mois, abonnez-vous
a lire aussi