Survie

Fillon, martial

(mis en ligne le 1er juin 2009) - Billets d’Afrique et d’ailleurs...

Sa tournée africaine s’est achevée, au Nigéria, par la visite de la nouvelle plate- forme pétrolière exploitée par Total dans le golfe de Guinée. La veille, François Fillon avait proposé au président nigérian,Umaru Yar’Adua, d’assister l’armée nationale pour sécuriser la zone du delta du Niger, en assurant « la formation d’unités » et en mettant « le cas échéant » des « moyens » à sa disposition. « Le delta du Niger est une région stratégique et une zone économique majeure » a-t-il ajouté. C’est aussi un vrai enfer pour les populations locales contraintes de survivre dans un environnement dévasté.
Quelques jours après les déclarations de Fillon, un des principaux groupes armés opérant dans le sud pétrolifère du Nigeria, le Mouvement pour l’émancipation du Delta du Niger (Mend), a détruit des tronçons importants de pipelines pour entraîner l’assèchement de l’approvisionnement du réservoir de stockage de Chevron. Le Mend, qui, depuis 2006, a contraint plusieurs fois Shell à suspendre sa production, a également réitéré ses menaces de bloquer totalement les exportations de pétrole. La production de brut nigérian a chuté à environ 1,76 million de barils par jour en avril, selon les derniers chiffres de l’Agence internationale de l’énergie (AIE), contre 2,6 millions en 2006.

Cet article a été publié dans Billets d’Afrique 181 - Juin 2009
Les articles du mensuel sont mis en ligne avec du délai. Pour recevoir l'intégralité des articles publiés chaque mois, abonnez-vous
a lire aussi