Survie

Fillon, méprisant

(mis en ligne le 1er juin 2009)

« Je pense que le discours de Dakar a été mal lu par un certain nombre d’observateurs qui en ont extrait une phrase et qui ont essayé (...) de donner avec cette phrase la couleur d’un discours qui était très différent », a déclaré François Fillon au cours du même voyage. Invitant à « relire » ce texte, il a assuré qu’il s’agissait d’un « discours qui propose enfin à l’Afrique un vrai partenariat ». Depuis deux ans, les officiels français en voyage sur le continent, traînent comme un boulet le discours de Sarko à Dakar. L’indignation qu’il suscite encore mérite mieux que l’argumentation très limitée de François Fillon.

a lire aussi