Survie

Une place au paradis

(mis en ligne le 3 septembre 2009)

Le 23 juillet 2009, Survie perdait un ami. Jean-Yves Barrère fut, en 1967, un membre fondateur du CEDETIM (Centre d’études et d’initiatives de Solidarité Internationales). Pendant ses longues années de militantisme Jean-Yves Barrère a toujours été aux côtés des résistances africaines. Pour le CEDETIM il a cosigné un ouvrage sur les immigrés publié chez Stock en 1974, et a co-animé la Revue Libération-Afrique entre 1978 et 1985. Il alla, en juillet 2002, à Madagascar, en compagnie notamment de François-Xavier Verschave, apporter le soutien de nos associations au peuple malgache en lutte pour la reconnaissance de son choix. Jean-Yves a participé aux côtés de Survie et d’autres organisations françaises et africaines à plusieurs contre-sommets franco-africains. Il a figuré parmi les intervenants du sommet alternatif de Bamako en 2005 et du sommet citoyen de 2007 à Paris. Il a aussi cosigné un chapitre du Livre Blanc pour une politique de la France en Afrique responsable et transparente et participé à la création de la plateforme citoyenne France-Afrique dont il était un des membres les plus assidus, y compris pendant sa maladie. Jusqu’à ses derniers jours il a été attentif aux souffrances et aux revendications des peuples africains et malgaches dans leur longue marche vers une véritable émancipation.

Cet article a été publié dans Billets d’Afrique 183 - Septembre 2009
Les articles du mensuel sont mis en ligne avec du délai. Pour recevoir l'intégralité des articles publiés chaque mois, abonnez-vous
a lire aussi