Survie

Rwanda,l’aveuglement de Péan

(mis en ligne le 3 novembre 2009) - Billets d’Afrique et d’ailleurs...

Pierre Péan, en soutien à Sosthène Munyemana, le médécin présumé génocidaire et vieille connaissance de Survie exerçant à Villeneuve-sur-lot : « le pouvoir rwandais dispose d’un relais en France : le Collectif des parties civiles du Rwanda, une association nourrie par Kigali ».

Ouf, Survie n’est plus « la cinquième colonne » ! Et de rajouter qu’African Rights [1] est également dans le giron de Kigali (Sud Ouest, 22 octobre). La ligne de défense de Péan devient de plus en plus intenable.

Ainsi Kigali, capitale d’un pays confetti au coeur de l’Afrique, contrôlerait tous ceux qui, inlassablement, travaillent à la vérité sur le génocide rwandais, journalistes, historiens ou associations. Et même Interpol qui se ferait dicter les mandats d’arrêts par Kigali ?

[1ndlr : qui avait publié un rapport accablant en 1996 sous la plume de Rakiya Omar et Alex de Waal

Cet article a été publié dans Billets d’Afrique 185 - Novembre 2009
Les articles du mensuel sont mis en ligne avec du délai. Pour recevoir l'intégralité des articles publiés chaque mois, abonnez-vous
a lire aussi