Survie

TPIR : Impunité

(mis en ligne le 3 décembre 2009) - Billets d’Afrique et d’ailleurs...

Après avoir échoué à démontrer l’implication de Bagosora dans la planification antérieure au génocide, le TPIR vient à nouveau de faire la preuve de ses insuffisances. Il a en effet libéré Protais Zigiranyirazo, alias « Monsieur Z », beau-frère de Juvénal Habyarimana et l’un des membres les plus influents de l’Akazu. C’est la chambre d’appel qui est à l’origine de cette décision, considérant que les juges de première instance s’étaient « gravement fourvoyés dans le traitement des preuves », lesquelles ne portaient par ailleurs que sur des faits très limités. Au lieu de traiter à nouveau le dossier sur le fond comme elle en avait le pouvoir, ou de le renvoyer devant les juges de première instance, elle s’est contentée de prononcer la relaxe.

Cet article a été publié dans Billets d’Afrique 186 - Décembre 2009
Les articles du mensuel sont mis en ligne avec du délai. Pour recevoir l'intégralité des articles publiés chaque mois, abonnez-vous
a lire aussi