Survie

Les faux dinars d’Idriss Déby et un vrai témoin à l’ombre ?

(mis en ligne le 15 janvier 2010) - Billets d’Afrique et d’ailleurs...

Comme nous le rapportions dans notre précédent numéro, selon les informations de Bakchich, Hassan Fadoul, ancien homme de main de Déby, exilé au Togo, avait demandé un visa – qui lui a été refusé - pour venir témoigner en France au procès des faux dinars de Bahrein, dans lequel il est inculpé. La justice française a requis cinq années de prison contre lui, tandis que lui était refusé le droit de venir se défendre ou de témoigner. Hassan Fadoul souhaitait en effet éclairer la justice sur le rôle de premier plan du dictateur tchadien dans l’affaire. Plus inquiétant, selon une dépêche RFI du 1er janvier, après une visite de Faure Gnassingbe à Ndjamena, Hassan Fadoul a été arrêté par les forces de sécurité togolaises, et l’on est depuis sans nouvelle de lui.

Cet article a été publié dans Billets d’Afrique 187 - Janvier 2010
Les articles du mensuel sont mis en ligne avec du délai. Pour recevoir l'intégralité des articles publiés chaque mois, abonnez-vous
Pour aller plus loin
a lire aussi