Survie

Quatre terroristes pour un otage ?

(mis en ligne le 13 mars 2010) - Billets d’Afrique et d’ailleurs...

Entre le Gabon et le Rwanda, Sarkozy a fait escale au Mali pour poser aux côtés de Pierre Camatte, l’otage français tout juste libéré par AQMI. On sait qu’une libération d’otage est électoralement payante. Les médias hexagonaux se sont toutefois moins apesantis sur les conditions de cette libération que les médias africains. Il a fallu en effet pas moins de deux visites de Kouchner, dont l’une en compagnie de Guéant, pour forcer la main au chef de l’Etat malien et faire libérer les quatre terroristes réclamés par AQMI en échange de la vie du Français.

Cet article a été publié dans Billets d’Afrique 189 - Mars 2010
Les articles du mensuel sont mis en ligne avec du délai. Pour recevoir l'intégralité des articles publiés chaque mois, abonnez-vous
Pour aller plus loin
a lire aussi