Survie

Côte d’Ivoire, chaud cacao !

(mis en ligne le 7 octobre 2010) - Billets d’Afrique et d’ailleurs...

On sait que la filière cacao ivoirienne a souffert de multiples « dérivations » alimentant les caisses noires du pouvoir. Le journaliste Guy-Anfré Kieffer a payé de sa vie son enquête sur ces détournements.

Ouverte en octobre 2007 à la demande du président Laurent Gbagbo, passé maître dans l’art du contre-feu, une vaste enquête judiciaire avait débouché sur l’arrestation ,en juin 2008, de la quasi-totalité des responsables de la juteuse filière, dont des proches du chef de l’Etat.

Le procès des ex-dirigeants de la filière cacao en Côte d’Ivoire, soupçonnés de malversations massives a été renvoyé au 16 novembre pour « pour (permettre) la mise à la disposition des dossiers aux avocats », a déclaré le président du tribunal Alain Pohan, invoquant également un problème de disponibilité de salle !

Ce procès risque, comme l’élection présidentielle, d’être l’arlésienne ivoi- rienne.

Cet article a été publié dans Billets d’Afrique 195 - octobre 2010
Les articles du mensuel sont mis en ligne avec du délai. Pour recevoir l'intégralité des articles publiés chaque mois, abonnez-vous
a lire aussi