Survie

Bongo fils fait du Bongo père

(mis en ligne le 4 novembre 2010) - Billets d’Afrique et d’ailleurs...

On se souvient des diatribes d’Omar Bongo contre la corruption à la fin de son règne.

Pour expliquer le retard pris dans les réformes promises, Ali Bongo s’en est pris lui aussi à certains membres de son gouvernement sans les nommer, estimant que certains résultats « ne sont pas satisfaisants essentiellement du fait de l’inconscience et des défaillances de ceux qui ont été chargés de la mise en oeuvre de certains projets qui se sont plutôt montrés soucieux de leur intérêt matériel, politicien ou personnel (…). Je pensais ce temps révolu. Le temps où l’action publique était entravée par la multiplication des réseaux mercantiles et politiciens. » (AFP, 16 octobre)

On ne peut y croire : le RPG (Rassemblement pour le Gabon) ne lui aurait rien expliqué ?

Cet article a été publié dans Billets d’Afrique 196 - novembre 2010
Les articles du mensuel sont mis en ligne avec du délai. Pour recevoir l'intégralité des articles publiés chaque mois, abonnez-vous
Pour aller plus loin
a lire aussi