Survie

Foccart ? Connaîs pas...

(mis en ligne le 4 novembre 2010) - Billets d’Afrique et d’ailleurs...

Selon Rue 89 (16 octobre), c’est cinq minutes avant de se présenter à la DGSE pour une perquisition, en compagnie du président de la Commission consultative du secret de la défense nationale (CCSDN) comme l’y oblige désormais la loi, que Ramaël a prévenu le parquet, pour éviter les fuites.

En dépit de cela, il n’a pu consulter que 23 dossiers sur les 79 qu’il a réclamés. Hervé Morin a par la suite promis de les déclassifier, suivant en cela l’avis de la commission consultative.

« En revanche, le juge s’est heurté à un mur lorsqu’il a demandé à voir les dossiers de l’ancien ministre de l’Intérieur, Roger Frey et de Jacques Foccart, l’éminence grise africaine du général de Gaulle.

D’après les archivistes de la DGSE, il n’existe aucun dossier à leur nom. »

Ni, bien entendu, aucun dossier dans lequel leur nom apparaît comme commanditaires ou complices de quoi que ce soit...

Cet article a été publié dans Billets d’Afrique 196 - novembre 2010
Les articles du mensuel sont mis en ligne avec du délai. Pour recevoir l'intégralité des articles publiés chaque mois, abonnez-vous
a lire aussi