Survie

Crime de lèse-Biya

(mis en ligne le 3 mars 2011) - Billets d’Afrique et d’ailleurs...

L’écrivain camerounais Bertrand Teyou, auteur de L’Antécode Biya, et de La Belle de la République : Chantal Biya, de la rue au Palais, condamné en octobre 2010 à deux ans d’emprisonnement et à une amende de 2 031 000 francs CFA pour diffamation du nom de l’épouse du président de la république du Cameroun, Paul Biya, et pour « manifestation illégale », a commencé une grève de la faim le 15 février pour protester contre « la non application de ses droits vitaux. » Aujourd’hui encore, il est interné à l’hôpital de la prison de New Bell, à Douala.

Cet article a été publié dans Billets d’Afrique 200 - Mars 2011
Les articles du mensuel sont mis en ligne avec du retard. Pour recevoir l'intégralité des articles publiés chaque mois, abonnez-vous
a lire aussi