Survie

Les avocats françafricains de Gbagbo et de Ouattara

(mis en ligne le 8 mai 2011) - Billets d’Afrique et d’ailleurs...

Si tout le monde sait que Jacques Vergès et Roland Dumas, deux habitués des affaires françafricaines, sont au service de Gbagbo, d’autres conseils des protagonistes ivoiriens méritent aussi de s’y attarder. La presse s’est moins intéressée à un autre avocat de Gbagbo : Me Aref Mohamed Aref, conseiller depuis les années 2000 d’Ismaël Guelleh, le dictateur djiboutien. Cet avocat détenait aussi une partie du capital de la société éditrice de feu Bakchich. Côté Ouattara, on trouve deux poids lourds du barreau de Paris à qui les milieux françafricains ne sont pas inconnus non plus. Si Me Jean-Paul Benoît, entre autres domaines de compétences précisés sur son site internet, indique intervenir pour des projets d’entreprises françaises à l’étranger, notamment en « Afrique du Nord, au Moyen-Orient ou en Afrique noire », pour Me Jean-Pierre Mignard, certaines références sont plus précises : « Jean-Pierre Mignard a conseillé plusieurs Etats (Djibouti, Cameroun, Tchad, Bénin, etc.) à l’occasion de conflits frontaliers, mais aussi de négociations de concessions pétrolières ».

Cet article a été publié dans Billets d’Afrique 202 - Mai 2011
Les articles du mensuel sont mis en ligne avec du délai. Pour recevoir l'intégralité des articles publiés chaque mois, abonnez-vous
a lire aussi