Survie

Bongo se plaint de la corruption !

(mis en ligne le 26 septembre 2011) - Billets d’Afrique et d’ailleurs...

Le 5 août 2011 le président gabonais Ali Bongo a vertement critiqué la justice de son pays, et appelé ses acteurs à la débarrasser de la « corruption » et des « influences claniques ».

C’est à ce genre de déclarations que l’on mesure tout le cynisme du clan Bongo alors que la corruption est surtout de son fait. La famille Bongo s’est accaparée toutes les ressources matérielles et financières de l’Etat, victime d’un pillage et d’une spoliation à grande échelle.

Fin juillet, le Gabon a confirmé avoir acheté la propriété de Ted Kennedy à Washington pour 6,5 millions de dollars dans le cadre de la réforme de la diplomatie gabonaise. Sous couvert de l’hébergement des diplomates, c’est bien sûr Bongo&Cie qui aura l’usage de ce bien.

Cet achat somptuaire fait suite à celui d’un immeuble à Paris pour un montant 100 millions d’euros.

Pour Ali, le Gabon c’est moi !

Cet article a été publié dans Billets d’Afrique 205 - septembre 2011
Les articles du mensuel sont mis en ligne avec du délai. Pour recevoir l'intégralité des articles publiés chaque mois, abonnez-vous
Pour aller plus loin
a lire aussi