Survie

Libye : Big Brother à tous les étages

(mis en ligne le 26 septembre 2011) - Billets d’Afrique et d’ailleurs...

C’est le Wall Street Journal dans un article du 30 août, qui révélé la fourniture au colonel Kadhafi du matériel d’interception de communications téléphoniques, cour­ riels, de décodage de messages cryptés et de blocage de communications anonymes sur Internet par le français Amesys, filiale de Bull.

L’article cite aussi d’autres firmes qui ont vendu ce matériel : l’américain Narus, filiale de Boeing, le chinois ZTE et le Sud- africain VASTech. Mais comme le Wall Street Journal le fait remarquer, la vente de ces matériels est libre à peu près partout.

Autrement dit : toute compagnie privée suffisamment riche, en plus des Etats, a la capacité d’intercepter nos conversations téléphoniques et nos courriels.

Cet article a été publié dans Billets d’Afrique 205 - septembre 2011
Les articles du mensuel sont mis en ligne avec du délai. Pour recevoir l'intégralité des articles publiés chaque mois, abonnez-vous
Pour aller plus loin
a lire aussi