Survie

Un putschiste, héros de Sarko

(mis en ligne le 9 janvier 2012) - Billets d’Afrique et d’ailleurs...

Le 3 janvier Nicolas Sarkozy a poursuivi
en Bretagne son marathon des vœux en
rendant hommage à l’engagement et à
l’efficacité des soldats français déployés
tout au long de l’année 2011 dans les
opérations militaires qu’il a ordonnées.

Il s’est surtout permis, dans sa drague
aux militaires à quelques mois de la
présidentielle, de citer Hélie Denoix de
Saint-Marc, officier putschiste en 1961
en Algérie, à qui il a remis en novembre
la Grand Croix de la Légion d’honneur,
un geste très apprécié dans les cercles
militaires.

Entré dans la Résistance en
1941, puis déporté en 1943 au camp
de Buchenwald, Denoix de Saint Marc
commandait par intérim le 1er régiment
étranger de parachutistes en Algérie.

Engagé aux côtés du général Massu,
il a été le fer de lance du putsch des
généraux manqué d’avril 1961. Le
1er REP ayant été dissous le 30 avril
1961, une partie de l’effectif déserte et
rejoint l’OAS.

Condamné à dix ans de
réclusion criminelle, mais gracié, il n’en
a passé que cinq en prison. Lors de son
procès, il avait déclaré qu’en Algérie sa
mission était notamment de « maintenir
l’intégrité du patrimoine national, y
promouvoir la justice raciale (...)
 ».

Bel exemple que cet homme là, justifiant
la guerre coloniale et son cortège de
tortures !

Soutenez l'action en justice contre Total !
Cet article a été publié dans Billets d’Afrique 209 - janvier 2012
Les articles du mensuel sont mis en ligne avec du délai. Pour recevoir l'intégralité des articles publiés chaque mois, abonnez-vous
Pour aller plus loin
a lire aussi