Survie

Guéant, Klarsfeld et Juppé, le trio gagnant

(mis en ligne le 11 mars 2012) - Billets d’Afrique et d’ailleurs...

Le prix du Colon de l’année et le prix de la Françafrique 2011 ont été rendus publics lors du Salon anticolonial le 25 février à Belleville.

Dans la catégorie du Colon de l’année, le prix ne pouvait échapper au ministre de l’Intérieur, Claude Guéant, « multirécidiviste du racisme ». Le prix du public avec mention « jeune espoir » a été attribué à Arno Klarsfeld, qui préside l’Office français de l’immigration et de l’intégration (OFII) pour ses propos lourdement racistes et xénophobes.

Dans la catégorie Françafrique, le prix des internautes a été attribué à Alain Juppé, ministre des Affaires étrangères, fier de l’interventionnisme militaire français en Afrique en 2011 (Côte d’Ivoire, Libye, ...). Sa participation au gouvernement qui a soutenu le régime génocidaire au Rwanda en 1994 a aussi été déterminante dans l’obtention de ce trophée.

Deux autres piliers de la Françafrique ont remporté le prix du public : d’abord BNP - Paribas, l’une de banques européennes les mieux implantées dans les paradis fiscaux. Ensuite, la Force Licorne pour son aide décisive aux forces rebelles qui ont installé Alassane Ouattara au pouvoir.

Cet article a été publié dans Billets d’Afrique 211 - mars 2012
Les articles du mensuel sont mis en ligne avec du retard. Pour recevoir l'intégralité des articles publiés chaque mois, abonnez-vous
Pour aller plus loin
a lire aussi