Survie

Les chiffres en toc de la Banque mondiale

(mis en ligne le 12 mars 2012) - Billets d’Afrique et d’ailleurs...

Le nombre d’Africains vivant dans une extrême pauvreté a paraît-il atteint son pic en 2005 et a reculé ensuite, selon des chiffres publiés par la Banque mondiale.

L’institution estime qu’en Afrique subsaharienne, 395 millions de personnes vivaient avec moins de 1,25 dollar par jour en 2005. Ce chiffre était tombé à 386 millions en 2008. Dans cette région, « pour la première fois depuis 1981, moins de la moitié de la population vivait sous le seuil de 1,25 dollars par jour » : 47%, contre 52% en 2005. C’est sûr, l’avenir est rose !

Car si l’on relève le seuil à 2 dollars par jour, c’est 69% de la population d’Afrique subsaharienne qui vit dans la pauvreté, soit 562 millions d’habitants, moins qu’en Asie du Sud (70%). Mais avec trois dollars par jour, est-on sorti d’affaire ? Peut-être qu’avec quatre dollars....

La Banque mondiale reste toutefois optimiste avec une tendance baissière qui se poursuit. Plus sérieusement, on peut mettre en doute ces statistiques quand on sait que la Banque mondiale s’est simplement appuyée sur 850 sondages auprès des ménages de 130 pays en développement.

Cet article a été publié dans Billets d’Afrique 211 - mars 2012
Les articles du mensuel sont mis en ligne avec du retard. Pour recevoir l'intégralité des articles publiés chaque mois, abonnez-vous
a lire aussi