Survie

Les breloques de Guéant

rédigé le 4 avril 2012 (mis en ligne le 10 avril 2012) - Billets d’Afrique et d’ailleurs...

Personne ne n’est indigné que le ministre de l’Intérieur et premier flic de France, Claude Guéant, préside, le 12 mars, la remise des insignes de commandeur dans l’ordre national de la Légion d’honneur à Jean-Claude Magendie, premier président honoraire de la cour d’appel de Paris (Ldc n°632).

De quoi alimenter les soupçons d’une justice dépendante du pouvoir surtout quand on sait que le président gabonais Ali Bongo visé par une procédure judicaire dans l’affaire des Biens mal acquis (BMA) était invité à la cérémonie.

Absent, il était tout de même représenté par son ambassadeur à Paris.

Cet article a été publié dans Billets d’Afrique 212 - avril 2012
Les articles du mensuel sont mis en ligne avec du retard. Pour recevoir l'intégralité des articles publiés chaque mois, abonnez-vous
a lire aussi