Survie

La France défile à Libreville

rédigé le 3 septembre 2012 (mis en ligne le 19 septembre 2012) - Billets d’Afrique et d’ailleurs...

Malgré les critiques suscitées par la réception d’Ali Bongo à l’Elysée, les tensions sociales et l’importante crise politique de l’été au Gabon, le gouvernement français n’a pas jugé utile d’annuler la participation de l’armée française au défilé de l’anniversaire des 52 ans de l’indépendance du pays.

Seul invité étranger le 17 août, un détachement du 6 e Bataillon d’infanterie des marine (6 e Bima) basé à Libreville a défilé devant Ali Bongo deux jours seulement après que le régime eut réprimé un rassemblement de l’oppsoition.

Encore un mauvais signal donné aux Gabonais qui considèrent, à juste titre, la présence militaire française comme l’assurance-vie du régime Bongo.

Cet article a été publié dans Billets d’Afrique 216 - septembre 2012
Les articles du mensuel sont mis en ligne avec du délai. Pour recevoir l'intégralité des articles publiés chaque mois, abonnez-vous
Pour aller plus loin
a lire aussi