Survie

Avenir radieux, une fission française

rédigé le 2 octobre 2012 (mis en ligne le 15 octobre 2012) - Billets d’Afrique et d’ailleurs...

La fission dépasse-t-elle la réalité officielle ? Avenir radieux, une fission française expose sur scène la brûlante question du nucléaire en France, soit plus d’un demi-siècle d’une histoire lourde de secrets défense, de raison d’Etat et de sommes gigantesques qui ont solidement ancré l’atome dans le tissu industriel français. Une véritable enquête d’utilité publique tant la manipulation et la désinformation sont liées à ce secteur.

L’auteur et comédien Nicolas Lambert interprète lui-même, en deux heures, plus d’une vingtaine de personnages restituant « la langue de bois des politiciens, la bêtise des technocrates, le mépris des décisionnaires, le ton mordant des industriels, l’aplomb avec lequel les experts énoncent leurs contre-vérités ».

Après Elf, la pompe Afrique, que l’auteur avait également écrite et jouée, cette pièce est le second volet de Bleu, Blanc, Rouge, l’a-démocratie, une trilogie entreprise en 2004 et qui entend décrire la France du pétrole, de l’armement et du nucléaire.

En cette rentrée 2012, le texte intégral de la pièce vient de paraître.

Le livre est enrichi d’un long entretien avec l’auteur, d’infos supplémentaires et de portraits d’acteurs majeurs de l’insdustrie nucléaire.

Avenir radieux, une fission française, Editions L’échappée, septembre 2012, 128 pages, 10 euros.

La pièce est encore en tournée. Quelques dates : Blois (16-17 octobre), Verdun (20 novembre), Amiens (29 et 30 novembre), Chelles (18 décembre), St Martin d’Hères (7 février 2013), Vizille (9 février) et Chateauroux (12 février).

Cet article a été publié dans Billets d’Afrique 217 - octobre 2012
Les articles du mensuel sont mis en ligne avec du retard. Pour recevoir l'intégralité des articles publiés chaque mois, abonnez-vous
Pour aller plus loin
a lire aussi