Survie

Un problème de traduction ?

rédigé le 5 mars 2013 (mis en ligne le 13 mars 2013) - Raphaël Granvaud

Le ministère des Affaires étrangères est à son tour victime de la politique de restriction budgétaire, puisqu’il ne semble plus y avoir de traducteur franco-russe compétent.

A moins que la diplomatie française, emportée par l’ambiance « union sacrée » qui sévit à l’intérieur de nos frontières, n’ait un brin exagéré le soutien dont bénéficie l’opération Serval à l’extérieur...

Ainsi « le chef de la diplomatie russe Sergueï Lavrov a indiqué mercredi que Moscou n’avait pas proposé officiellement à la France de l’aider à acheminer des troupes au Mali comme l’avait affirmé son homologue français Laurent Fabius. La Russie a simplement proposé à la France de prendre contact avec des entreprises privées russes de transport, a-t-il précisé. » (AFP, 23 janvier)

Cet article a été publié dans Billets d’Afrique 222 - mars 2013
Les articles du mensuel sont mis en ligne avec du délai. Pour recevoir l'intégralité des articles publiés chaque mois, abonnez-vous
Pour aller plus loin
a lire aussi