Survie

Mauvais film au Cameroun

rédigé le 4 mai 2013 (mis en ligne le 7 mai 2013) - Billets d’Afrique et d’ailleurs...

Le cinéaste camerounais Richard Djif ne donnait plus signe de vie depuis le 23 mars dernier, après avoir reçu des menaces de mort pour son film 139... Les Derniers prédateurs, une fiction sur les dictateurs africains qui restent longtemps au pouvoir (Billets d’Afrique n°223, avril 2013).

Il a finalement été retrouvé, le 3 avril dernier, gisant en sale état dans le quartier Mendong à Yaoundé visiblement abandonné par ses tortionnaires. Amputé d’un doigt, il restera marqué dans sa chair.

Au Cameroun de Paul Biya, c’est le prix à payer pour l’impertinence et la liberté d’expression.

Cet article a été publié dans Billets d’Afrique 224 - mai 2013
Les articles du mensuel sont mis en ligne avec du délai. Pour recevoir l'intégralité des articles publiés chaque mois, abonnez-vous
Pour aller plus loin
a lire aussi